Le journal intime d’un arbre

Sans titre 1

Auteur : Didier Van Cauwelaert
Editions : Le Livre de Poche
Sortie : 2011
Nombre de pages : 181
Genre : contemporain

Résumé : « On m’appelle Tristan, j’ai trois cents ans et j’ai connu toute la gamme des émotions humaines.
Je suis tombé au lever du jour. Une nouvelle vie commence pour moi – mais sous quelle forme ? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches, ou la statuette qu’une jeune fille a sculptée dans mon bois ? Ballotté entre les secrets de mon passé et les rebondissements du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j’essaie de comprendre pourquoi je survis.
Ai-je une utilité, une mission, un moyen d’agir sur le destin de ceux qui m’ont aimé ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce roman m’a fait de l’œil dès sa sortie (en grand format) et puis le temps a passé, le format poche est sorti et je me suis enfin décidée a l’acheter. Je me demandais comment l’auteur avait fait pour que ce soit l’arbre qui nous raconte son histoire. 

On fait connaissance avec Tristan (l’arbre en question) dès le début du livre, quand il vient juste d’être déraciné par une grosse averse. Pour lui c’est un peu la fin de sa vie.

On sent qu’au fur et à mesure du récit Tristan s’humanise. Il est un personnage à part entière de sa propre histoire. Car si la vie de l’arbre est si bien retracée c’est parce qu’il arrive à percevoir les sentiments des humains qui l’ont entouré. 
C’est le point de vue d’un arbre, qui va parfois avoir du mal a s’y retrouver, sur l’humanité. 

L’auteur fait vivre à Tristan une vie riche en découverte. Il commence sa vie en étant une petite graine, il l’a termine en étant un statuette et tout ce qui peut ce passer entre est en fait un bout de notre Histoire a nous, humains. 

Mise à part le fait que ce soit un journal intime, c’est aussi un petit roman de découverte du monde végétal.  
Le texte est poétique et doux, ce qui en fait une lecture très agréable et reposante. J’ai été complètement happé par certains moments de la vie de Tristan.

J’ai toujours un peu de mal a m’attacher aux personnages des romans que je lis, mais je peux vous dire que cet arbre il va rester un petit moment dans mon cœur. Ce livre est une très belle découverte. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ma note : 3,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s