Faërie – Raymond E. Feist

Sans titre 12

Auteur : Raymond E. Feist
Editions : Bragelonne
Sortie : juin 2015
Nombre de pages :  449
Genre : fantastique

Résumé : La vieille ferme isolée dans les bois les avait séduits. La maison était splendide et étrange. Phil et Gloria pensaient trouver le calme après la vie agitée d’Hollywood derrière les portes des maisons anciennes, sous les ponts perdus au fond des bois, se cachent souvent des êtres magiques, des forces obscures, et la maison du vieux Kessler ne fait pas exception. Les enfants du couple sont les premiers à y être sensibles. D’abord les jumeaux, qui y voient la présence des fées et du vieux peuple des légendes ; ensuite leur fille, dont la beauté attise le désir d’êtres plus inquiétants… Jusqu’à ce qu’ils deviennent tous les jouets de puissances inconnues, des pions dans une guerre éternelle et sanglante.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La lecture commence tranquillement avec l’arrivée de la famille Hastings, Phil, Gloria et leurs enfants, Gabbie l’aînée et les jumeaux, Patrick et Sean, fraîchement arrivés dans leur nouvelle propriété, une ferme, vieille et isolée entourée de forêts.
Pour eux qui étaient habitués à une vie plus luxueuse à Hollywood, c’est un tout nouveau départ. On apprend à connaitre chaque membre de la famille, il ne se passe pas grand-chose mise à part quelques rares passages intriguants.

J’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, car ils sont, à mon goût un peu trop dans le stéréotype bourgeois américain et surtout ils sont tous assez plats. Les jumeaux sont un peu plus intéressants mais rien de transcendant. 

Les grosses parties du roman sont découpées en mois, juin quand le récit débute, décembre quand il se termine. Si la montée en pression ce fait au fur et à mesure, c’est réellement à partir du mois d’octobre que tout s’accélère. Ceci dit, la lecture n’est pas ennuyeuse pour autant et est même addictive, car l’auteur sème au fil du roman des indices qui ne donne envie que d’une chose : connaitre la clé du mystère ! 

J’ai été un peu déçus par la fin qui manque selon moi d’action. Où est le sanglant du résumé ? Où la frayeur à laquelle je m’attendais ? Car au cours du récit, il y a vraiment des passages qui m’ont fait  flipper, du coup je m’attendais à une fin un peu plus trash.

C’est une des raisons qui fait que ce livre n’est pas un coup de cœur mais simplement un très bon moment de lecture.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ma note : 4,5/5

Publicités

3 réflexions au sujet de « Faërie – Raymond E. Feist »

  1. Ping : Bilan lecture #22 début d’année 2018 | Bienvenue dans mon univers fantasy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s