Tu as oublié, Annabelle – Christelle Colpaert-Soufflet

sans-titre-1

Auteur : Christelle Colpaert-Soufflet
Editions : Livr’S
Sortie : septembre 2016
Nombre de pages : 312
Genre : policier

Résumé : Lille, 2014. Des corps mutilés sont découverts, dans une mise en scène qui rappelle les techniques de tortures médiévales. Devant le sadisme et la complexité de l’affaire, le commissaire Briard décide d’associer deux de ses agents, Sam Starys, nouvellement muté dans son service, et Annabelle Briard, sa fille. La jeune femme, surnommée la femme-araignée par ses collègues, n’a pas un caractère facile et vit recluse, avec les arachnides les plus dangereuses, auxquelles elle voue une passion sans limite, négligeant les relations humaines. Dès les premiers échanges, Sam sait que leur collaboration ne sera pas simple. Entre horreurs et secrets, les deux capitaines vont devoir s’entendre pour comprendre et mettre un terme aux supplices qui semblent fasciner la jeune femme.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je remercie tout d’abord Livr’S Editions pour cette découverte. 

On ne va pas se mentir, la couverture d’un livre est très importante pour moi et celle-ci fait plutôt froid dans le dos, en plus je lis très rarement des policier/thriller. Mais une fois passé les premières appréhensions, j’ai passé un très bon moment de lecture. 

Nous suivons Annabelle Briard, une jeune enquêtrice qui va être confrontée a des affaires de meurtres assez sordides : l’assassin tue ses victimes au moyen de différentes machines de torture sorties tout droit du Moyen Age. Premier point que j’ai adoré !

Annabelle est un personnage très mystérieux au caractère bien trempé. Sa passion pour les araignées fait d’elle un « drôle d’oiseau » auprès de ses collègues. L’auteur nous présente certains de ses spécimens et je suis donc aller chercher des images sur internet pour me faire une meilleure idée de leur allure. Deuxième point positif.

Le suspense est présent dès le départ grâce au premier meurtre et bien sûr à l’enquête qui va suivre mais également parce qu’Annabelle reçois chez elle de mystérieuse lettres anonymes qui vont presque l’à rendre folle. A sa place, j’aurais eu très peur aussi… 

J’ai vite été emballer par l’enquête et par le personnage d’Annabelle. L’auteur a sus me surprendre plus d’une fois notamment vers la fin. J’ai tellement adoré être plongée dans cette histoire que j’ai presque été triste d’arriver au terme du roman. Je vous le recommande si vous n’avez pas peur des araignées car elles tiennent une place importante au déroulement de tout le récit. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ma note : 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s