Le voyage d’hiver – Amélie Nothomb

sans-titre-1

Auteur : Amélie Nothomb
Editions : Le livre de Poche
Sortie : 2011
Nombre de pages : 116
Genre : contemporain

Résumé : Il n’y a pas d’échec amoureux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Amélie Nothomb, on aime ou aime pas. Pour ma part, elle fait partie de mes auteurs favoris, même si je préfère d’elle ses romans autobiographiques.

Ici nous avons plutôt a faire à une fiction. Nous suivons Zoïle, qui dans le cadre de son métier va rencontrer Astrolabe, qu’il pense être l’écrivaine de talent dont il est tombé amoureux. Manque de bol pour lui, cette fameuse écrivaine est en fait Aliénor, une jeune fille atteinte de la maladie de Pneux, une forme d’autiste (qui n’existe pas dans la vrai vie) dont Astrolabe est en fait la tutrice. 
Va s’en suivre une histoire d’amour entre Zoïle et Astrolabe.

C’est en fait Zoïle qui nous raconte cette histoire d’amour, alors qu’il s’apprête à commettre un acte horrible. 
Le plus gros du récit ce déroule en décembre, essentiellement dans un appartement glacé. Et si j’en parle c’est parce que c’est un peu grâce a ça que Zoïle et Astrolabe se rencontrent. 

C’est un petit livre qui se lit très rapidement. Mais à le lire trop rapidement il y a des chances de passer à côté du message que l’auteur a voulu nous faire comprendre. 
Certains passages sont poétiques, comme celui sur la tour Eiffel qui nous fait voir ce monument d’un angle bien plus romantique.
Et même si, comme dans bien d’autres romans d’Amélie Nothomb, des passages sont quelque peu étrange, c’est un roman que j’ai apprécié lire et découvrir. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ma note : 3,5/5

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le voyage d’hiver – Amélie Nothomb »

  1. Je trouve les romans d’Amélie Nothomb assez inégaux. Du coup je me concentre sur ceux qui ont de très bonnes critiques. Comme le crime du Comte Neville (que j’ai vraiment beaucoup aimé !) Mais pour le coup Le voyage d’hiver m’intrigue 🙂
    Victoire

    J'aime

  2. Ping : Bilan du cold winter challenge 2016 | Bienvenue dans mon univers fantasy

  3. J’avais lu stupeur et tremblements il y a bien longtemps sans vraiment accrocher. Depuis, j’ai pas retenté le coup. En fait ce qui me bloque, même si c’est sa marque de fabrique, c’est le fait d’avoir sa face toujours sur les couvertures : ça ne me donne pas envie. Alors je sais, c’est un argument hyper bas (ne pas se fier à la couverture d’un livre) mais vraiment, brr ça m’agace!
    En tout cas très belle chronique!

    J'aime

    • Je ne te juge pas, perso c’est souvent la couverture qui me fait lire un roman sauf pour les Nothomb lol. Il y en a un d’elle que j’avais vraiment adoré c’est Acide Sulfurique, sur la couverture il y a un papillon et un verre cassé si ça peut te donner envie 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s