La saga Waterfire, tome 1 : Deep Blue – Jennifer Donnelly

Jennifer Donnelly

sans-titre-1

Auteur : Jennifer Donnelly
Editions : Hachette
Sortie : 2014
Nombre de pages : 352
Genres : jeunesse, fantastique

Résumé : Au fin fond de l’océan, dans un monde pas si différent du nôtre, vit le peuple mer. Plusieurs communautés se partagent les eaux du monde entier, certaines en bonne entente, d’autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina s’éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de plaire au beau prince Mahdi, son promis.
Pourtant, Serafina est hantée par un cauchemar lui annonçant le retour d’une ancienne malédiction. Ses sombres prémonitions se confirment quand un assassin frappe sa mère, la reine Isabella, d’une flèche empoisonnée. Serafina doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d’empêcher les communautés mers de s’entredéchirer dans une guerre impitoyable.
Aidée par cinq amies issues de mers exotiques, elle mettra au jour une conspiration qui dépasse leurs pires craintes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je ne sais vraiment pour qu’elle raison, mais en général je suis attirée par ce qu’il ce passe dans la mer. J’aime les lectures qui se déroulent sur un bateau, mes films favoris sont les Pirates des Caraïbes et j’ai un requin de tatoué sur le mollet… C’est donc sans surprise que j’ai tenté l’expérience des sirènes.

Et je dois dire que je ne suis pas déçus. Au premier abord le livre en lui-même est très joli, avec une magnifique couverture et des en-têtes de chapitres décorés de vagues. C’est quand même a souligné.
Le début de la lecture m’a quelque peu perturbé car l’auteure change certains mots pour qu’ils collent plus au langage des sirènes, du coup ça nous oblige à nous reporter à l’index en fin de roman ce qui coupe un peu la lecture. Mais une fois les bases de ce vocabulaire bien en tête c’est un vrai plaisir.

On arrive dans un nouveau monde qu’on ne connait pas, c’est très intéressant de découvrir cet univers et d’y retrouver des similitudes au monde terrestre mais à la sauce « marine » (certaines expressions m’ont fait rire comme « la folle aux poissons-chats » lol). 
L’histoire est dès le départ intrigante et mystérieuse. Serafina fait de drôle de rêves qui vont l’emmener dans une quête semée d’embûches, où elle devra, accompagné de son amie Neela, trouver quatre autres jeunes sirènes. Une grande aventure en perspective. 

Une fois plongé (c’est peu de le dire) dedans, j’ai eu beaucoup de mal à lâcher le roman. Les sirènes de Jennifer Donnelly ont totalement réussi à me captiver, surtout que ce premier tome sonne comme une introduction à une plus grande aventure. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ma note : 4,5/5

Publicités

2 réflexions au sujet de « La saga Waterfire, tome 1 : Deep Blue – Jennifer Donnelly »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s