Mad Love – Paul Dini & Bruce Timm

sans-titre-2

Auteurs : Paul Dini et Bruce Timm
Editions : Urban Comics
Sortie : décembre 2015
Nombre de pages : 168
Genre : comics

Résumé : Difficile de rester une jeune femme indépendante et sûre d’elle-même quand on tombe folle amoureuse du plus brillant des déments de Gotham, le Joker ! C’est ce qu’apprend à ses dépens l’ambitieuse psychiatre Harley Quinzel le jour où sa route croise celle du Joker, le pire ennemi de Batman. Dès lors, son destin est à tout jamais reliés à son « Poussin » qui, lui, n’a d’yeux que pour son grand oeuvre : la mort spectaculaire du Chevalier Noir !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Harley est a l’honneur depuis quelque temps maintenant grâce à la série de comics qui lui est consacrée (vous pouvez retrouver mon avis sur les deux premiers tomes en cliquant sur les liens suivant : tome 1, tome 2). 
Mais pour un public débutant dans le comic et appréciant ce personnage, le plus intéressant est de savoir comment Harley Quinn est devenu ce qu’elle est aujourd’hui. Et c’est justement ce que nous retrace Mad Love. 

Nous découvrons son passé de psychiatre à l’asile d’Arkham et notamment sa rencontre avec le Joker, ce méchant qui ne rêve que d’une chose : faire tomber Batman !

3555643-batman-adventures-mad-love-13

Moi qui suis une « pro-Marvel », si je lis des comics de chez Urban c’est uniquement pour Harley du coup j’ai vraiment adoré en apprendre plus sur elle. Sa rencontre avec le Joker, comment elle est en arrivé a aimer un tel personnage et surtout pourquoi est-elle devenue Harley Quinn ! Toutes ces interrogations trouvent réponse dans ce livre.

Le comic porte très bien son titre car finalement, si Harley est folle amoureuse du Joker, on ne peut pas dire que ce soit vraiment réciproque. Lui à surtout envie de se servir d’elle, de tout l’amour qu’elle lui porte pour lui faire faire tout et n’importe quoi. C’est même un peu triste pour Harley de voir a quel point elle se fait maltraité.  

Le côté rétro des dessins est un gros plus a mes yeux, les expressions des personnages ce ressentent très bien et les couleurs flashy sont agréables à regarder. 

Le vrai gros soucis c’est la longueur du récit qui est finalement très court. Car la moitié du livre est consacré à la même histoire mais en version esquisses crayonnées et encrées puis avec les indications de couleur. C’est toutefois intéressant a feuilleté. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ma note : 3,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s