Dracaenars, tome 1 : Le Silence des Dragons – Alizée Villemin

sans-titre-2

Auteur : Alizée Villemin
Editions : Lune Ecarlate
Sortie : septembre 2016
Nombre de pages : 149 en ebook
Genre : fantasy 

Résumé : Lorsqu’une fille d’aubergiste fougueuse et sans le sou découvre un artefact aussi ancien que mystérieux; lorsqu’une jeune noble délicate, en quête d’amour-propre, part à la recherche d’un peuple éteint depuis des siècles… Alors peut-être tout n’est-il pas perdu ? Peut-être réussiront-elles à mettre fin au Silence des Dragons…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je tiens tout d’abord a remercié l’auteure pour m’avoir permis de découvrir son roman. 

Une jolie couverture, des dragons dans l’histoire et des femmes pour personnages principaux. Il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de me plonger dans ce livre. Et je n’ai pas été déçus. 

Le récit commence avec Maëlys, une jeune fille qui travaille dans l’auberge de ses parents. Mais cette vie ne lui convient pas vraiment, ce qu’elle désire c’est partir à l’aventure et découvrir le monde qui l’entour. 
En parallèle, dans d’autres chapitres, nous suivons Elenn. Fille d’un Duc, n’étant pas du tout prise au sérieux par son père ni ses frères, décide de faire cesser la guerre qui sévit sur les terres de son père en partant à la recherche d’un peuple n’existant plus que dans les légendes. 

Et c’est là que l’aventure commence. Autant pour nos deux protagonistes que pour nous. 
La plume de l’auteure étant très agréable à lire, j’ai rapidement enchaîné les pages. L’action ce fait parfois un peu désiré mais rien de dérangeant car l’univers qu’à créer Alizée Villemin est juste magique a découvrir. J’ai notamment apprécié les passages qui retracent l’Histoire passé. Je n’avais qu’une envie c’était d’en apprendre plus, plus, plus…

Maëlys et Elenn sont deux personnages attachants, même si j’ai eu une préférence pour Elenn qui va passer de personnage malmené par sa famille, a quelqu’un de respecté par son entourage. Maëlys va bien sûr évolué elle aussi, mais mon cœur tant plus du côté d’Elenn.  

Si je devais trouver un point négatif pour moi, ça serait la longueur du récit qui est beaucoup trop court ! La fin du roman, qui donne très envie de connaitre la suite, arrive bien trop vite. C’est frustrant de ne pas avoir 200 pages de plus à lire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ma note : 4,5/5

Publicités

3 réflexions au sujet de « Dracaenars, tome 1 : Le Silence des Dragons – Alizée Villemin »

  1. Ping : Bilan lecture #15 octobre – novembre | Bienvenue dans mon univers fantasy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s