Millénium, tome 4 : Ce qui ne me tue pas

millenium-4-ce-qui-ne-me-tue-pas-par-david-lagercrantz_5400695Auteur : David Lagercrantz
Edition : Actes Sud
Date de sortie : 27 août 2015
Nombre de pages : 436 en numérique
Genre : Thriller

Résumé : Quand Mikael Blomkvist reçoit un appel d’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle qui affirme détenir des informations sensibles sur les services de renseignement américains, il se dit qu’il tient le scoop qu’il attendait pour relancer la revue Millénium et sa carrière. Au même moment, une hackeuse de génie tente de pénétrer les serveurs de la NSA…

Mon avis : 
Stieg Larsson est décédé en 2004. Il a laissé derrière lui trois premiers tomes achevés de Millénium et quelques brides destinées à un quatrième tome.
La vague de scandale entourant la sortie de ce nouveau tome est immense. Millénium peut-il survivre à son auteur originel ? Un autre auteur peut-il poursuivre ses écrits ? Le peut-il matériellement sans trahir l’histoire ? Le peut-il sur le plan éthique en écrivant la suite d’un best-seller d’un auteur décédé ?

Lire le tome 4 ou ne pas le faire. La question m’a tiraillée. Au final, ma curiosité m’a poussé à jeter un œil.

Le nouvel auteur n’a pas cherché à copier le style de Larsson, c’est une évidence. Je ne sais encore si j’ai envie de l’en remercier ou non. Le style Lagercrantz ne revêt pas la crasse et la profondeur de son prédécesseur, c’est plat, c’est long, c’est lisse, pire encore.. c’est du grand public. Tout le monde pourrait lire ça sans broncher. Comme une notice de meuble suédois..

J’ai espéré que le devenir des deux personnages centraux Lisbeth et Mikael atténue cette première déception. Après tout, c’est à cause d’eux si j’en suis là, réduite à avoir besoin de connaître un peu plus leurs vies, à refuser de les laisser partir après le tome 3. Le génie Larsson probablement.. Tout d’abord, l’abondance de personnages m’a frappée. Ensuite, les retrouvailles avec les personnages centraux que je cherchais n’ont pas eu lieu. Ils étaient là, mais pas comme je les aurais voulus.

Les dialogues. Les longueurs. Le style. Il reste plus de 300 pages. Je me résous à laisser partir ces personnages que je voulais retrouver. Je referme le livre.

Pas de note car « innotable »…

Publicités

4 réflexions au sujet de « Millénium, tome 4 : Ce qui ne me tue pas »

  1. Pourtant une sortie très attendue des fans de la première heure! j’attendais également avant de me jeter dessus, de lire quelques avis! merci pour ton retour et dommage que tu ai dû lire un navet!

    J'aime

  2. J’ai entendu pas mal de gens dire qu’il était bien, à la hauteur, tout ça. Après ce sont des gens lambdas qui ne doivent pas lire très régulièrement, mais justement le style de l’auteur devrait les avoir marqués ! Personnellement je n’en ai lu aucun…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s