Les invocateurs, tome 1 : le dragon de ténèbres

le-dragon-de-tenebres---tome-1---les-invocateurs-439636-250-400Auteur : Emmanuelle Soulard
Edition : Hélène Jacob
Date de sortie : 24 mars 2014
Nombre de page : 303 en ebook
Genre : fantasy

Résumé : Dans un monde médiéval où les gens se métamorphosent parfois en monstres assoiffés de sang, la vie s’est organisée entre les seigneuries et les sanctuaires, où résident des chevaucheurs de dragons. Les chasseurs, car tel est leur nom, ont pour mission de protéger les hommes des cas de possession et des attaques de carnivores qui les accompagnent. Pour cela, ils apprennent à invoquer leur dragon grâce à des années d’entraînement physique et spirituel.

Sahelle est une fille de seigneur, qui fuit un mariage arrangé par son père avec le plus puissant des seigneurs du territoire, autoproclamé roi. Sauvée de justesse d’une attaque de possédé par le chef du sanctuaire de Ranon, rien ne la disposait à invoquer un dragon au lendemain de son arrivée.

Saura-t-elle le dompter, évitant ainsi qu’il devienne une bête incontrôlable, sans autre destin qu’être mis à mort par les chasseurs ? Pourra-t-elle échapper au roi qui la traque depuis sa fuite ? Et, surtout, réussira-t-elle à vivre l’amour passionnel qu’elle ressent pour le chef du sanctuaire, lui-même incapable de faire le deuil de la mort de sa femme ?

Mon avis : 
J’ai tout d’abord j’ai été attiré par ce livre car il parle de dragon. Comme vous devez le savoir maintenant, les dragons et moi c’est une grande histoire d’amour. Du coup j’étais très enthousiaste à l’idée de commencer ce premier tome.

Si j’ai bien compris, le pays dans lequel se déroule l’histoire est partagé entre plusieurs seigneurs. Chaque seigneur a à son service un sanctuaire qui a pour but de protéger les villages des terribles carniciels.

Médévas est le chef du sanctuaire de Ranon. C’est un homme fort et juste qui sait se montrer autoritaires quand il le faut. Il reste assez mystérieux tout au long du roman. 
Dès les premières pages, nous tombons dans l’action. Première rencontre avec ces êtres infâmes que sont les carniciels. Malheureusement, on ne va pas en apprendre beaucoup sur eux. Médévas va faire quelques découvertes mais tout comme lui nous restons dans le vague.

Quelques chapitres plus loin, nous nous retrouvons avec Sahelle, jeune fille promise à un seigneur cruel. J’ai beaucoup moins accroché avec son personnage, car si au début j’avais l’impression qu’elle pouvait être forte et de combative, je me suis vite rendu compte qu’elle était aussi une vraie pleurnicheuse. 

J’ai bien aimé les chapitres consacrés à Médévas, avec son statut de chef de sanctuaire et ses responsabilités envers Sahelle, c’est lui à m’a le plus intéressé.

Pour ce qui est des dragons, il faut que je vous dise quelque chose : je n’ai pas vraiment aimé le fait qu’ils soient considérés comme des animaux domestiques.
Je m’explique, un dragon va être invoqué, son chasseur va devoir tisser un lien avec lui pour pouvoir le dominer, le dragon va être monté comme un cheval et quand il n’est pas monté il est attaché devant l’antre de son chasseur. C’est un résumé mais en gros c’est ça.
Jamais de dragons en liberté…

Sahelle, va invoquer un dragon (alors qu’elle n’est qu’une femme), mais son dragon ne va pas être si docile que ça. Il est en semi-liberté, ne veux pas se laisser dominé et j’ai trouvé ça beaucoup plus réaliste (même si le moment où elle va le monter ce passe à merveille…).

Moi qui aime tant les dragons en liberté, ça m’a un peu chiffonné. Mais ça ne m’empêchera pas de lire la suite, je veux absolument en apprendre plus sur les carniciels !

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge French Read-a-Thon.
Il compte aussi pour le 2015 Reading Challenge.

Ma note : 2.5/5

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les invocateurs, tome 1 : le dragon de ténèbres »

  1. Ping : Bilan du French Read-a-Thon : summer edition ! | Bienvenue dans mon univers fantasy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s