L’Edit d’Alambrisa, livre un : le conservatoire

514t5nemn-lAuteur : Alix d’Angalie
Edition : Monde Premier
Date de sortie : novembre 2014
Nombre de pages : 265 en ebook
Genre : fantasy

Résumé : À l’issue d’une ère de guerres sanglantes, les Hommes sont parvenus à développer une civilisation aussi pacifique que prolifique.
Tellur est un monde en Paix : un rêve devenu réalité grâce à l’Édit d’Alambrisa.

Plus de trois-mille six-cent ans après la rédaction de l’Édit, Sicara Narki accède au prestigieux statut d’Apprentie et intègre le lieu de formation des Mages les plus puissants de Tellur, sous l’égide du plus mystérieux des professeurs.
Mais elle est loin de mener au Conservatoire la vie studieuse et sereine à laquelle elle a toujours aspiré. Une série de drames sans précédent vient perturber la Paix d’Alambrisa et très vite, l’Apprentissage de Sicara prend une tournure inattendue et dangereuse qui changera du tout au tout le cours de son existence…
… et peut-être même la civilisation de l’Édit tout entière.

Mon avis :
Je tiens tout d’abord à remercier la maison d’édition du Monde Premier ainsi que le forum de la Littérature de l’Imaginaire pour ce partenariat. ChaFo si tu passes par ici, merci pour la petite entorse au règlement 😉

Passons aux choses sérieuses, ça va être un peu difficile pour moi de vous parler de ce premier tome car il ne s’y passe pas grand-chose. 
Sicara, la jeune fille que l’on va suivre, possède le Don, une sorte de pouvoir psychique. Mais pour le maîtriser complètement elle va devoir passer les testes d’entrée au Conservatoire. 

Cette première partie du récit est remplie de description de lieux, de la ville.. Mais ce n’est pas pour ça qu’on s’ennuie, au contraire. J’ai trouvé ces descriptions très intéressantes. Ça permet de bien visualiser les lieux et d’entrée dans l’univers de l’auteur.

D’ailleurs en parlant de l’univers de l’auteur je dois dire que j’ai été assez surprise, car il est assez différent de ce qu’on a l’habitude de voir : les cycles lunaires, la hiérarchie, la vie de couple ! Je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise =)

Comme je le disais plus haut, le récit est assez calme. C’est surtout la vie au Conservatoire et l’apprentissage de Sicara qui sont mis en valeur. Mais il va quand même se passer un événement assez important : un attentat contre les Maîtres du Conservatoire ! 
Malheureusement dans ce premier tome, l’enquête qui est ouverte pour découvrir le coupable n’est absolument pas traité. On en apprend surement plus dans les tomes suivants.

Les personnages sont tous très bien travailler, avec un caractère bien différent : Maître Ergej est froid, dur et assez direct dans ses propos (mon personnage préféré), Sicara est gentille, fidèle et intelligente, les jumeaux Den Helden, camarades de Sicara, ont toujours un mot pour rire.

Bien que ce premier tome soit calme, c’est pour moi de la très bonne fantasy. Pas mal de questions sont encore en suspens, la suite devrait donc être encore plus intéressante !

Petit plus : l’intégrale de L’Edit d’Alambrisa est gratuite sur Amazon du 23 juillet au 24 juillet 2015, profitez-en ! 

Ce livre compte pour le challenge un mois une consigne.

Ma note : 3/5

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’Edit d’Alambrisa, livre un : le conservatoire »

  1. Ping : Partenariats : entre haine et amour | Éditions du Monde Premier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s