Les Eveilleurs, tome 1: Salicande

les--veilleurs,-tome-1---salicande-70621-250-400Auteur : Pauline Alphen
Edition : Hachette
Date de sortie : 2010
Nombre de pages : 516
Genres : jeunesse, fantasy

Résumé : Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage…

Mon avis : 
Nous sommes dans un monde post-apocalyptique, mais pas comme on pourrait l’imaginer. Tout a été détruit, les humains survivants sont revenu à des besoins élémentaires, sans superflus, en harmonie avec la nature. Les technologies d’avant la Grande Catastrophe ont été interdites, il n’y a donc ni ordinateurs, ni téléphones, ni cinéma. Il ne reste que les livres.

Nous allons vivre au ôté de Jad et Claris, des jumeaux. L’un est calme et réfléchit, l’autre est énergique et impatiente. Par cela ils sont très différents, mais c’est aussi ce qui fait leur force. Jad ne peut plus pratiquer l’équitation ou le tir à l’arc à cause d’une fragilité du cœur. C’est sa sœur, Claris, qui pratique toutes ces activités à sa place. Un lien télépathique les unis et leur permet de communiquer ou de ressentir ce que l’autre ressent. 

L’histoire est assez calme et longue à mettre en place. On vit un peu au rythme de Jad, qui est un enfant très calme et posé. Mais ce n’est pas dépourvu d’intérêt pour autant. Pendant tout le livre on ce pose beaucoup de questions, on réfléchit avec Blaise, le précepteur des jumeaux. C’est un peu un vieux sage qui essaie de résoudre des énigmes. 
Ce n’est vraiment qu’a la fin du roman, sur les 30 ou 40 dernières pages que l’histoire bouge à fond. Il se passe un tas d’événements, qui nous laisse aussi sur des questions, car on ne sait pas vraiment d’où ils viennent.

Pauline Alphen nous plonge dans un univers qu’on a envie de quitter pour rien au monde. Certes l’histoire est super, mais je crois que la plume de l’auteure est encore meilleure. C’est très poétique, très agréable à lire, très reposant. Ça en devient même addictif.

C’est un livre qui nous fait réfléchir sur notre monde, et sur notre futur. 
Je pense me plonger dans la suite très rapidement.

Ce livre entre dans le 2015 Reading Challenge.

Ma note : 4/5

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les Eveilleurs, tome 1: Salicande »

  1. j’aime les univers post apocalyptiques, ta chronique me donne envie de le lire, de quoi me sortir un peu des dystopies 😉
    à bientôt
    Nina

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s